Dans le processus de création, on oublie souvent les petites activités qui amènent l’inspiration, et qui développent notre créativité au quotidien. Souvent, on garde encore l’image de l’inspiration qui nous descendrait dessus et qui nous atterrirait dans le crâne sans prévenir ; comme une révélation. Mais pour ma part, comme je te l’avais déjà annoncé dans cet article, je vois la créativité comme une vraie pratique ! Notre capacité de création est comme un muscle qui se travaille, et de fait il y a des « exercices » simples à mettre en place pour s’assurer de lui donner plus d’ampleur.
Aujourd’hui, j’ai donc décidé de te parler d’un exercice bête comme chou (tu n’avais pas entendu cette expression depuis longtemps, avoue) pour cultiver ta créativité au quotidien : j’ai nommé les pages du matin.

écriture-pages-du-matin-développement-personnel-créativité-blog-slow-living-fr

Les pages du matin : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, on ne peut pas dire que le nom de l’activité laisse planer un grand mystère. En effet les pages du matin, tu t’en seras douté, est une activité qui consiste tout simplement à rédiger, à écrire.

A partir de là, tout le monde se pose trente-six mille questions, et je les vois se bousculer dans ta tête ! « Qu’est-ce qu’on écrit dans les pages du matin ? » « Combien de temps on écrit ? » « Est-ce qu’on doit écrire sur un thème ? »… Halte là. Pas un mot de plus. Toutes ces questions sont ultra nocives. Par ces petites questions, ton vilain cerveau n’a qu’un but : rationaliser cet exercice. Or, étant donné que l’on parle de créativité, il ne faut pas surtout pas se casser la tête sur le « comment ». Ce n’est pas du tout le but des pages du matin d’être directives, ou encore d’avoir un sens ! De plus, l’exercice consiste simplement à écrire au fil des pensées, ce qui vient, et le tout sans aucune retenue. Aucune. Et sans aucune question. Il suffit de laisser ses idées s’étaler sur un papier ! Rien de sorcier.

Par ailleurs, au niveau du matériel, je te déconseille d’aller te compliquer la tâche. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il s’agit du meilleur moyen de reporter l’exécution des pages du matin. Tu vas vouloir acheter ton super cahier PaperBlanks, avec un magnifique stylo à plumes dont tu rêves depuis des lustres… Mais tu risques de mettre du temps à te décider, ne pas trouver le cahier qui te plaît (celui-là est trop doré, l’autre trop sombre ! Quel drame !) et… Aux oubliettes les pages du matin…
Perso, j’ai commencé avec un vieux cahier dans lequel j’ai arraché trois anciennes pages, et mon stylo bic. Let’s roll.

Plus qu’un exercice, un rituel

Ensuite, parlons de l’objectif de cet exercice. Tu peux avoir l’impression qu’il n’est pas du tout clair. En effet,  aligner ses idées sans trop savoir pourquoi, sans but, c’est d’emblée perturbant. Ton cerveau a l’habitude de toujours organiser tes pensées dans un but précis. Elles sont généralement utilitaires : elles te permettent d’accomplir les tâches de la journée, elles te mettent en activité.
Et c’est là la force des pages du matin : tes pensées sont détournées de leur but utile, pragmatique. Tout d’un coup, tu n’as plus à réfléchir pour exécuter quelque chose. Et tu verras, au début, ça te mettra dans une posture vraiment étrange ! La pensée sans action va te paraître bizarre. Tu auras l’impression d’écrire une sorte de roman contemplatif, sans grand intérêt. Alors comment savoir si l’exercice est efficace et s’il est réussi ?

Écris tous les jours.

Tu devras t’efforcer d’écrire tes pages du matin tous les jours pendant deux à trois semaines pour commencer. Tu devras le faire sans t’arrêter. C’est la condition la plus importante à l’accomplissement de l’exercice, car c’est au fil de la pratique et dans son automatisation qu’elle va devenir intéressante.

Quand est-ce que je sais que je l’accomplis correctement ?

Chaque individu est différent, mais je pense que le résultat va dans le même sens pour chacun. En effet, tu sentiras ton écriture évoluer. Au début, tu n’écriras que des choses qui te sembleront être des platitudes : tu vas décrire la posture de ton chat qui dort au pied du lit, ou encore le temps qu’il fait… Mais par la suite, tes platitudes vont céder la place à des pensées plus profondes et captivantes.

Les bénéfices des pages du matin

pages-du-matin-écriture-créativité-développement-personnel-blog-slow-living-fr

Maintenant, certaines interrogations légitimes vont subvenir. Je sais ce que tu vas me demander. Tu t’interroges sur l’utilité réelle de ces pages au quotidien. Que va bien pouvoir t’apporter le fait de simplement coucher tes pensées sur papier ? Encore, si elles étaient organisées, ça aurait pu avoir un certain intérêt. Mais là, des pensées décousues ? Sans aucun lien ? Sans aucune structure ? Pourquoi est-ce que ça te serait utile à développer ta créativité ?
Les bienfaits liés aux pages du matin sont nombreux, laisse-moi te les énumérer :

  • Tout d’abord, le bienfait le plus important concerne le déblocage du processus créatif. Le fait de laisser aller tes pensées sur le papier vont souvent te conduire à envisager les choses sous un nouvel angle, à renouveler ta pensée. Les pages du matin permettent de te vider l’esprit, et de le remplir avec de nouvelles idées. De la même manière, tu auras envie de tester de nouvelles choses, et les actions créatives se mettront en place comme par magie.
    Prenons l’exemple d’un projet sur lequel tu bloques : tu seras amené à en parler dans tes pages. Tu identifieras la source du problème, les points de tension. Et crois-moi sur parole : tu te mettras sur la voie de la résolution de ton obstacle toi-même. Tu sauras exactement par quel bout prendre les choses et la logique des actions, leurs successions. Alors que ton cerveau raisonne habituellement seul, et de manière assez confuse, les pages du matin amèneront la clarté tant attendue.
  • Les pages du matin permettent ensuite à ton Moi créatif de s’affirmer pleinement. Au fur et à mesure de l’écriture, et justement lorsque tu observeras l’apparition de nouvelles idées ou le déblocage de certaines situations, tu auras davantage confiance en tes facultés créatrices.
  • Je pense également que les pages du matin permettent de clarifier les désirs et les envies de tout un chacun. C’est donc un outil de développement personnel, tu l’auras compris. Tu te découvriras davantage au fil de tes propres mots que dans toutes tes réflexions les plus intenses.
  • Enfin, quoi de mieux que l’écriture pour soulager aussi ton trop plein émotionnel ? Souvent, lors de problèmes relationnels (disputes, tensions avec des tiers), l’écriture te permettra de te vider la tête et de te débarrasser de tes idées négatives.

Mon expérience des pages du matin : de l’informe à l’illumination !

Les pages du matin tiennent une place primordiale dans mon quotidien, même si j’ai eu du mal au tout début à en faire un rituel. Ça m’est venu progressivement.
Les deux premières semaines, il m’arrivait de sauter un ou deux jours car je n’y voyais pas trop d’intérêt. Je parlais de la météo, de mon humeur à l’instant T et je sentais que c’était positif (je me vidais l’esprit, ça avait déjà cet avantage dès les premières fois) mais je n’arrivais pas à m’y engager pleinement. Je brassais souvent des banalités, où j’observais ce qui se passait autour de moi.

Rapidement par la suite, j’ai vu évoluer mon écriture. Je suis passée des platitudes et de l’observation à l’introspection. Je me suis mise à me questionner, à parler en profondeur de mes sentiments, à mettre des mots sur mes doutes et à vraiment fouiller mes pensées. A partir de là, de nombreuses choses se sont débloquées. C’est grâce à cet exercice que j’ai eu de nouveau envie d’écrire mon blog, que je me suis détachée de mes craintes. L’appréhension de ne pas plaire, de ne pas avoir quelque chose d’intéressant à dire : elle a disparu au fil des mots. A la place, je me suis pleinement affirmée et j’ai compris que comme toute activité, ce n’est qu’une fois lancée que j’allais pouvoir me juger.

Depuis cette grande prise de conscience, les pages du matin sont toujours aussi cools : je me sens plus en accord avec moi-même. Je vois grandir mes idées. Et je me vois aussi me développer, par la même occasion !

Pour conclure, les pages du matin, c’est vraiment un outil génial pour se découvrir et gagner en toute puissance. C’est vraiment la mise en œuvre de tes idées, de ta personnalité et de toutes tes envies, sur une simple feuille, avec un stylo. Les choses les plus utiles sont d’une simplicité déconcertante. On oublie juste, par moment, de les déployer.

Alors, tentée ? Dis-moi ce que tu penses de cet exercice. Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser dans les commentaires ! Si tu le pratiques, partage aussi ton expérience. Et si tu balançais aussi cet article sur tes réseaux pour aider tous les créatifs en herbe ? Je compte sur toi !